TOP

Prêt immobilier : comment justifier le montant de vos travaux ?

Comment inclure le coût des travaux dans le prêt immobilier ?

S

ouscrire à un prêt pour couvrir le coût des travaux de votre nouvelle propriétaire est possible. Mieux encore, vous pouvez l’inclure dans le crédit immobilier qui servira à financer l’achat du bien en question. Cela augmentera incontestablement le montant dudit crédit et de ce fait, les risques encourus par l’organisme prêteur. De ce fait, ce dernier impose certaines conditions avant de vous octroyer un prêt. Vous devez ainsi simuler votre prêt immobilier pour savoir si vous avez le profil requis pour emprunter de l’argent à la banque.

Pour rassurer la banque de la pertinence de votre projet immobilier, vous devez lui fournir certains justificatifs et vous plier à quelques exigences. 

Inclure le coût des travaux dans le prêt immobilier : quelles sont les conditions de la banque ?

Pour bénéficier d’un prêt immobilier qui permet également de couvrir vos travaux :

  • Vous devez faire appel à un artisan professionnel qualifié pour établir un devis.
  • Affecter le prêt uniquement à l’achat du bien immobilier et aux travaux y afférents.

Bon à savoir : le recours à un professionnel ou un artisan RGE est une obligation que vous ne devez pas négliger. Néanmoins, si vous êtes un professionnel du bâtiment et disposez des qualités requises pour établir un devis, vous pouvez réaliser vous-même les travaux.

En effet, la banque ne se limite pas à tenir compte de la qualité du profil emprunteur. Elle prend également en considération les caractéristiques du projet immobilier. Dans ce contexte, vous devez élaborer un chiffrage précis dudit projet et fournir des informations détaillées sur les travaux que vous souhaitez entreprendre.

Vous pouvez également simuler votre prêt immobilier pour avoir une idée assez précise du coût et de la durée du crédit, du montant des mensualités, etc.

Rénovation de maison : à quoi servent les devis ?

Le devis vous permet de connaître le budget nécessaire pour réaliser les travaux. Par ailleurs, il servira à évaluer la qualité du travail de l’artisan et la quantité des matériaux nécessaires pour concrétiser le projet. Le professionnel doit réaliser un descriptif estimatif et détaillé de ses prestations. Ces dernières doivent prendre en compte vos exigences et les normes de construction en vigueur.

Ce document va également vous permettre d’attester la fiabilité et le professionnalisme de l’artisan.

Bon à savoir : l’élaboration d’un devis est obligatoire dès lors que le montant de la prestation s’élève à 150 € et plus.

Comment choisir le bon professionnel pour réaliser les travaux ?

L’artisan qui s’occupera de vos travaux doit être en mesure d’assurer la fiabilité du devis qu’il élabore et de garantir la qualité de ses prestations. Différents moyens permettent de trouver un artisan en mesure de répondre à vos exigences :

  • Se fier au bouche-à-oreille.
  • Miser sur une entreprise reconnue.
  • Demander des références et vérifier les réalisations de l’artisan…

Néanmoins, il existe certains critères que vous ne devez pas prendre à la légère :

  • L’immatriculation au répertoire des métiers.
  • La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • La disposition d’un ou de plusieurs labels et certifications.
  • La disposition d’une assurance.
  • La possibilité d’élaborer un devis.

Bon à savoir : il convient de demander des devis auprès de plusieurs artisans (3 minimum) pour comparer facilement les offres sur le marché. C’est essentiel pour vérifier non seulement le coût de la main-d’œuvre et des matériaux, mais surtout pour évaluer la qualité et l’étendue des prestations des artisans.

Quid du devis ?

Le devis doit fournir un maximum d’informations sur les prestations fournies par l’artisan et les travaux qu’il envisage d’entreprendre pour satisfaire vos exigences. Toutes ces informations permettront à la banque d’évaluer les travaux à financer et le montant nécessaire pour concrétiser votre projet.

Contenu du devis

Les banques acceptent uniquement les devis établis par les artisans professionnels. Ces documents officiels doivent contenir :

  • Le nom et l’adresse de l’artisan ou de son entreprise.
  • La date de rédaction du devis.
  • Le nom et l’adresse du client.
  • Les garanties légales.
  • Les caractéristiques de chaque prestation réalisée (quantité, prix unitaire, matériaux requis pour réaliser les travaux…).
  • Tout éventuel frais de déplacement.
  • La durée de validité du devis.
  • Le prix total à payer (il faut détailler le montant HT et TTC ainsi que le taux de TVA appliqué).
  • Le caractère gratuit ou payant du devis.

Les caractéristiques particulières du devis

Qu’il soit gratuit ou payant, le devis constitue une barrière qui protège les intérêts des deux parties. Néanmoins, il ne vous engage en rien tant qu’il ne contient pas votre signature. Dans ce sens, vous n’êtes pas obligé de passer un contrat avec l’artisan qui vous a fourni un devis. 

Toutefois, ce document officiel engage l’artisan du bâtiment de manière précise. Ce dernier doit effectivement respecter le contenu du devis qu’il a établi, notamment l’étendue des prestations ainsi que le coût et le délai d’exécution des travaux. Raison pour laquelle il ne doit pas oublier d’indiquer la durée de validité de ses offres dans ce document officiel.

Bon à savoir : la banque tient uniquement compte du montant du devis fourni lors de la demande de prêt. Si le coût exact des travaux est supérieur à ce montant, vous devez utiliser vos fonds propres pour combler la différence.

 

Laisser un commentaire